ICSI

L'ICSI (Injection Intracytoplasmique de spermatozoïdes)

L’ICSI consiste à injecter dans chaque ovocyte mature un spermatozoïde mobile choisi au microscope .

Quelles sont les étapes de l’ICSI ?

1 Le liquide folliculaire contenant les ovocytes est aspiré lors de la ponction au bloc opératoire. Le recueil de sperme s’effectue le même jour au laboratoire.

2 Au laboratoire, le liquide folliculaire est observé au microscope pour récupérer les ovocytes. Les spermatozoïdes sont déposés sur un gradient de densité et centrifugés afin de sélectionner les plus mobiles.  

3 Un spermatozoïde mobile et de forme normale est injecté dans chaque ovocyte mature grâce  à une très fine pipette d’injection.

4 Le lendemain de la micro-injection, les ovocytes injectés sont observés afin de vérifier que la fécondation a bien eu lieu. Les embryons sont observés 2 et/ou 3 jours après la ponction afin d’évaluer leur qualité. La culture embryonnaire se poursuit en général jusqu’au 5° jour où une nouvelle évaluation de la qualité embryonnaire est effectuée afin de choisir l’embryon  à transférer.

5 L’embryon choisi pour être transféré est aspiré dans un fin cathéter souple et donné au gynécologue qui le dépose  dans l’utérus sous contrôle échographique.

6 Un dosage de ßHCG est réalisé 12 jours après le transfert.

Quels sont les différents cas pris en charge ?

L’ICSI est indiquée en première intention dans les cas d’infertilité masculine : diminution du nombre de spermatozoïdes (oligozoospermie), diminution de la mobilité des spermatozoïdes (asthenozoospermie),  morphologie des spermatozoïdes (teratozoospermie), spermatozoïdes recueillis chirurgicalement (Biopsie testiculaire, ponction epididymaire)

L’ICSI peut également être indiquée  en cas d’un échec de fécondation ou d’une pauci-fécondation en FIV classique ou dans certains cas lorsque l’âge de la patiente est supérieur à 40 ans. 

Nous contacter

Nous écrire